Henri Loevenbruck

Henri Lœvenbruck est écrivain, parolier et scénariste. Auteur de thrillers et de romans d’aventures, il est traduit dans plus de quinze langues.

Après le bac, hésitant entre la musique et la littérature, il tente d’allier ses deux passions : la semaine, il étudie en khâgne au lycée Chaptal et le week-end il se défoule en concert ou en studio avec de nombreux musiciens. Après avoir étudié la littérature américaine et anglaise à la Sorbonne, l’heure du service national venue, il fait une objection de conscience et passe 17 mois comme maquettiste aux Éditions Francophones d’Amnesty International, il épouse d’ailleurs une Anglaise, puis il part vivre en Angleterre, près de Canterbury, où il enseigne le français dans un collège.

De retour en France, il exerce divers métiers, de barman à web-designer en passant par professeur d’anglais, avant de se diriger vers le journalisme littéraire. Après quelques pas dans le journalisme et la musique (il chantait et jouait de l’orgue Hammond dans divers groupes de rock parisiens), au milieu des années 90, il fonde Science-Fiction Magazine avec Alain Névant, un ami d’enfance.

Après être resté rédacteur-en-chef de ce titre de 1996 à 2000, il publie son premier roman en 1998 aux éditions Baleine, sous le pseudonyme de Philippe Machine. Il décide ensuite de se consacrer pleinement à l’écriture.
Il publie alors deux trilogies de Fantasy, « La Moïra » (2001-2002) et « Gallica » (2004), lesquelles rencontrent un succès inédit pour un auteur français (« La Moïra » dépasse en France les 300 000 exemplaires, toutes éditions confondues, et les droits sont vendus dans 11 pays).
Suivront de nombreux thrillers aux éditions Flammarion (« Le Syndrome Copernic », 2007, « Le Rasoir d’Ockham », 2008…) qui lui vaudront d’être qualifié par le Nouvel Observateur de « nouveau maître du thriller français ».

Auteur-compositeur-interprète, il écrit des chansons pour lui-même et pour d’autres artistes français. De 2013 à 2015, il rejoint le groupe de rock Freelers.
Membre fondateur du collectif d’artistes La Ligue de l’Imaginaire, en juillet 2011, il est nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
En 2015, son roman « Nous rêvions juste de Liberté », salué par la critique, est en cours d’adaptation pour le cinéma.

Vous pouvez visiter son site à l’adresse suivante : henriloevenbruck.com

Bibliographie

Couverture J'irai tuer pour vous d'Henri Loevenbruck
Couverture L'apothicaire d'Henri Loevenbruck
Couverture L'assassin de la rue Voltaire d'Henri Loevenbruck
Couverture Le loup des Cordeliers d'Henri Loevenbruck
Couverture Le mystère de la main rouge d'Henri Loevenbruck
Couverture Le mystère Fulcanelli d'Henri Loevenbruck
Couverture Le Rasoir d'Ockham d'Henri Loevenbruck
Couverture Le syndrome Copernic d'Henri Loevenbruck
Couverture Le testament des siècles d'Henri Loevenbruck
Couverture Les cathédrales du vide d'Henri Loevenbruck
Henri Loevenbruck - Les disparus de Blackmore
Couverture Nous rêvions juste de liberté d'Henri Loevenbruck